Nous aménageons sur www.femmesentrepreneures.ci

Bonjour chers lecteurs,

Vous êtes nombreux à visiter ce blog.

Merci pour ces années et toutes les choses partagées ici.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que votre blog préféré a été migré sur le nom de domaine www.femmesentrepreneures.ci!

Retrouvez-nous pour plus de partages

facebook

Un prix pour les femmes entrepreneures

Créés en 2006 par Cartier en partenariat avec le Women’s Forum, INSEAD et McKinsey & Co., les Cartier Women’s Initiative Awards sont un concours international de plans d’affaires récompensant chaque année six femmes de talent dans les catégories suivantes : Amérique latine, Amérique du Nord, Europe, Afrique sub-saharienne, Moyen-Orient & Afrique du Nord, et Asie-Pacifique.

Les lauréates reçoivent un an d’accompagnement personnalisé, un financement de vingt mille dollars ainsi qu’une invitation au Women’s Forum.

L’édition 2015 du concours est ouverte jusqu’au 27 février 2015 sur ce lien.

Le concours est ouvert aux femmes à la tête d’entreprises créatives, responsables et financièrement viables, dont l’activité est en phase initiale de développement.

Rappelons que l’édition 2014 a permis de récompenser deux africaines : Achenyo Idachaba (Nigeria) et Mariam Hazem (Egypte).

 

Achenyo Idachaba, Nigériane, gagnante de la catégorie la « Afrique subsaharienne » et Mariam Hazem, Eguptienne, gagnante de la catégorie « frique du Nord & Moyen-Orient »

Achenyo Idachaba, Nigériane, gagnante de la catégorie la « Afrique subsaharienne » et Mariam Hazem, Eguptienne, gagnante de la catégorie « Afrique du Nord & Moyen-Orient »

Alors je vous invite à postuler massivement !

Microsoft soutient l’entrepreunariat jeune

Apprendre au jeune ivoirien à « SE DOTER D’UN PROJET PROFESSIONNEL REUSSI », tel est l’objectif que s’est assigné IMPACT JEUNES Côte d’Ivoire, portail de l’employabilité et de l’entrepreneuriat de Microsoft Afrique de l’Ouest et Centrale soutenu par le Ministère de la promotion de la jeunesse et des Sports et des Loisirs lors de sa conférence organisée le vendredi 19 décembre2014, à Valoris International University avec pour Conférencier Monsieur Joël N’da : Analyste risque au Fond National de la Jeunesse.

Impact jeune 2

La croisade IMPACT JEUNES en faveur de la formation en vue de doter la jeunesse ivoirienne de compétences professionnelles et de renforcer ses compétences est lancée et se poursuit à travers différents programmes. Sans relâche, le géant américain de l’informatique par le biais dudit portail, montre la voie à la relève à travers l’organisation de conférences thématiques. Les étudiants de VALORIS International University, l’académie qui a ouvert ses portes à IMPACT JEUNES ont pu, pour cette étape, bénéficier de l’expertise d’un homme rompu au conseil et au coaching.

 La jeunesse doit comprendre qu’elle est responsable de son destin en tout cas en grande partie. Elle ne doit pas s’arrêter sur les idées reçues mais essayer de faire bouger les lignes afin d’atteindre ses objectifs. Dixit Monsieur N’Da

Comme pour rappeler la pédagogie de toute répétition, Monsieur Joël N’Da a réitéré cette démarche qui doit être le faire valoir des leaders de demain. « Cela implique une grande responsabilité et un engagement réel dans les idéaux qu’on veut défendre» toujours selon lui.

Monsieur N'Da pendant son exposé Crédit photo : Lyne Agence

Monsieur N’Da pendant son exposé
Crédit photo : Lyne Agence

Toujours dans un exposé qui s’est voulu interactif, le conférencier a attiré l’attention de l’audience sur la nécessité de trouver le juste milieu entre ses aspirations personnelles et sa formation académique qui peuvent parfois être diamétralement opposées. Selon lui, à la place de l‘obstination, il faut plutôt choisir l’adaptation et ne surtout pas négliger l’un à l’avantage de l’autre car : « une formation quelle qu’elle soit, est toujours un avantage pour celui qui en bénéficie». Par ailleurs, l’analyste risque a relevé l’importance de l’entrepreneuriat qui est le moteur du développement de toute nation et l’arme absolue pour permettre à la jeunesse de sortir du chômage grandissant «Si travailler dans une grande structure est le rêve de plusieurs, la réussite professionnelle avec ses propres idées reste salutaire », et a ainsi souligné les différents moyens mis en place par Microsoft qui se tient auprès des jeunes désireux de réussir par eux-mêmes et déploie une batterie d’experts pour les orienter dans leurs choix. Un seul endroit pour cela, www.impactjeunes.com.

Un message soutenu par Rachelle Alou, Coordinatrice du dit portail qui a souligné la disponibilité de Microsoft et son engagement pour aider les jeunes ivoiriens : « Microsoft via impactjeunes.com reste un partenaire sûr de la jeunesse pour les défis à venir ».

Lyne Agence

Une vue de l'assistance Crédit photo : Lyne Agence

Une vue de l’assistance
Crédit photo : Lyne Agence

Après Yakro, Bouaké accueil l’E-school

Vendredi 16 Août 2013, c’est la date choisie par Israël Yoroba et son staff d’E-voir pour démarrer la 3ème édition de l’E-school qui se tiendra à l’université Alassane Ouattara de Bouaké avec pour thème « Médias et citoyens ».

Qu’est –ce que l’E-school ?

L’E-school est un concept qui a été propulsé en 2011 par l’agence E-voir pour contribuer à la réduction de la fracture numérique en Côte d’Ivoire, voire en Afrique.
Après les paris de l’adoption en 2011 et de la proximité locale en 2012, 2013 marque l’institutionnalisation de l’évènement.

BEST ?

BEST signifie Bouaké E-School Time. C’est la dénomination qu’à choisie E-voir pour designer cette n – ième édition de l’E-School à Bouaké. Ce sera 2 jours d’ateliers, d’échanges, d’informations et de formations sur les usages du web et des médias.

Cover_facebook

Bouaké recevra pour l’occasion plusieurs blogueurs, communautés web (dont Mys’TIC), activistes web, personnalités présents sur les médias sociaux, etc.

Si vous souhaitez participer à l’événement, rendez-vous ici pour réserver vos tickets !

Voici ce que vous risquez de rater si vous n’êtes pas à cet événement !

Tous donc à Bouaké pour le #BEST13 (hashtag officiel du BEST)

Rencontre des Go 2.0 episode 1

Mys’TIC, communauté de jeunes filles œuvrant pour le bon usage des TIC et des outils web initie des rencontres entre filles, passionnées de TIC et de web, en vue de leur permettre d’échanger sur des sujets qui les intéressent.

visuel

Pour la première édition, la communauté Mys’TIC a décidée d’offrir une formation ce samedi 20 Juillet 2013 à 9h à E-voir au 2 plateaux.

Ce sera aussi l’occasion pour elle de rencontrer les blogueuses de leur plateforme #EntreBlogueseuses.

C’est la journaliste – blogueuse Ghislaine Atta qui aura la lourde tâche d’entretenir les filles sur le thème: « les techniques de rédaction d’article ».

Pour toutes celles qui sont interessées par le blogging ou qui souhaitent en apprendre plus sur les blogs rendez-vous donc ce samedi!

Plus d’infos ici

Mys’TIC initie les femmes à l’outil informatique

Aider les femmes à s’approprier les outils TIC,  les amener à s’intéresser et à s’investir dans les technologies de l’information et de la communication, telles sont les missions de l’association Mys’TIC pour les femmes.

Pour joindre l’acte à la parole, un rendez-vous a été pris avec l’ONG Awané ce samedi 29 Juin 2013 à Yopougon Andokoi.

cover

Les membres de cette ONG qui œuvre dans le social, auprès des femmes démunies, des veuves et des orphelins ont eu leur 1er contact avec l’ordinateur et les outils offices.

Pendant plus de 2 heures, les femmes se sont exercées à la saisie de texte sous MS Word.

Cette formation s’est déroulée dans une ambiance bon enfant à la grande satisfaction de l’ONG.

La présidente de l'ONG en plein exercice

La présidente de l’ONG en plein exercice

Ces femmes bénéficieront d’une formation gratuite de 4 semaines au bout de laquelle elle devront être capables utiliser les outils Office dans la gestion de leur structure.

Plus de photos

tof2tof3tof4

Journée des filles dans les TIC, découvrez Entre blogueuses

Nous célébrons aujourd’hui la journée internationale des filles dans le secteur des TIC.

Cette journée a été instituée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) en octobre 2010.

Cet événement célébré chaque année, le quatrième jeudi du mois d’avril a pour but de sensibiliser les jeunes filles aux opportunités de carrières qu’offre le secteur des nouvelles technologies de l’Information et de la Communication.

Crédit photo: girleek

Crédit photo: girleek

Les objectifs de cette journée sont entre autre :

  • Informer les jeunes filles, les parents d’élèves, la communauté éducative et les différents acteurs de la société sur les nouvelles opportunités du secteur des TIC ;
  • Identifier les contraintes et les besoins prioritaires pour l’accès des filles à ce secteur,
  • Faire partager des témoignages de femmes leaders dans le secteur des TIC en vue de motiver les jeunes filles.
  • Sensibiliser les décideurs, les parlementaires, les partenaires au développement et la société civile sur l’impact du renforcement de la culture numérique chez les filles dans le développement économique et social.

L’Afrique n’est pas en marge de cette  célébration. En effet, cette journée a été célébrée au Sénégal l’année dernière avec une grande implication du Ministère des TIC et de quelques grandes entreprises du secteur .

En Côte d’Ivoire, les initiatives de filles dans les TIC commencent à fleurir. Mes amies et moi, avons mis en place depuis le mois de Février 2013, le projet Mys’TIC.

C’est une organisation  qui a pour ambition d’aider les femmes à s’approprier les outils TIC.

Pour commémorer cette journée et concrétiser notre ambition d’amener la gente féminine à s’intéresser et à s’investir dans les technologies de l’information et de la communication, nous lançons notre projet ‘Entre bloggeuses’.

Pourquoi ‘Entre bloggeuses’ ?

Plusieurs métiers se  développent autour de l’Internet. Aujourd’hui, des personnes se sont lancées dans le blogging et vivent pleinement de leur métier.

Nous pensons que les femmes ne doivent pas rester en marge.

Nous voulons que les femmes puissent  se servir  de l’Internet pour être autonomes.

Nos objectifs :

  • Rassembler les bloggeuses de provenance diverse et traitant différents thèmes
  • Promouvoir le blog des femmes
  • Constituer une aide pour les femmes qui font leurs premiers pas dans le métier du blogging
  • Aider à professionnaliser le métier en Côte-d’Ivoire

Nos activités

Nous comptons promouvoir et  accompagner les femmes blogueuses à travers diverses activités dont :

  • l’initiation de rencontres virtuelles et physiques de blogueuses
  • le développement d’outils utiles à la communauté
  • l’accompagnement des projets qui puissent servir à la communauté
  • etc.

Si vous partagez notre avis, rejoignez-nous !!!

Mystic final 1

Notre page Facebook

Notre compte Twitter